Lettre à toi qui hésites à utiliser des couches lavables

Tu es sans doute sur le point de devenir maman ou papa, tu penses à utiliser des couches lavables et tu hésites. Je te comprends et tu as raison. Tu t’interroges sur la charge de travail ou sur le budget ? On te dit que tu n’y arriveras pas ? Tu vois une parfaite maman d’Instagram qui gère tout parfaitement et tu peines à te reconnaître en elle ?

Oui, les couches lavables, y a des tas de familles et même des milieux d’accueil qui les utilisent et qui kiffent ça. Tout roule, rien à signaler. Mais qu’en sera-t-il pour toi ?

Voici ce que je voudrais te dire, ce sont les conseils que j’aurais aimé recevoir quand j’étais à ta place.

D'abord et avant tout, écoute-toi

Devenir parents, c’est se retrouver au milieu d’une quantité astronomique d’injonctions. Celles qu’on se donne à soi-même, que la famille nous insuffle, que la société entière nous balance… et sur lesquelles même ce blog vient mettre son grain de sel. Tout le monde a un avis sur tout, tu entends tout et son contraire

 

En fait, nous sommes tous différents, chaque enfant est unique et les post-partum ne se ressemblent pas non plus. Par contre, il y a une chose qui est certaine, c’est que devenir parent, ce n’est pas une performance où tu coches les cases de la famille parfaite comme autant de réussites : désir d’enfant partagé, conception sans embûche, accouchement physiologique, post-partum extatique, allaitement serein, nuits parfaites, motricité libre, DME… et bien sûr couches lavables ! 

 

Dans la vraie vie, devenir parent, c’est plutôt se retrouver à gérer un gros bordel rempli d’inconnues. A chaque naissance, c’est un sacré passage, un passage sacré que tu traverses en faisant de ton mieux, avec du merveilleux et de l’affreux. 

 

Bien sûr, c’est vrai, les couches lavables ont plein de qualités pour ton enfant, la planète et ton portefeuille. Elles peuvent tout à fait trouver leur place dans ta version de la famille. C’est juste que ce n’est pas une obligation. Parce que si elles te coûtent ta santé mentale ou physique, ça n’a pas d’intérêt. A quoi bon sauver la planète ou les fesses de bébé si on y laisse sa peau à soi ? 

Comment faire son choix ?

Alors comment savoir si les couches lavables feront partie de ton équation familiale ? En te donnant le droit d’expérimenter dans de bonnes conditions.

Pour cela, pense à : 

  • te lancer si et quand tu le sens,
  • éviter de te juger : que ton enfant soit en couches jetables ou lavables, tu es et restes un bon parent
  • prendre le temps de t’informer, si possible avant la naissance
  • bien choisir tes couches : des couches de qualité, qui conviennent à l’anatomie et aux besoins de ton bébé mais aussi à ton style de vie et à tes priorités
  • avoir une bonne routine d’entretien, pour que tes couches restent hygiéniques et efficaces
  • savoir quoi faire en cas de souci, ou à défaut savoir où chercher de l’information

Moi, avec Tranquille Basile, je fais de mon mieux pour que les 4 dernières conditions soient remplies ;-)

Et à propos de la première condition, je te rappelle qu’il s’agit d’abord de ta situation, unique au monde. Qui d’autre que toi peut savoir si cela te convient tout à fait, à temps partiel ou pas du tout ? Et pourquoi faudrait-il te faire un avis définitif ?

Take it easy 💚

Envie d'en savoir plus ?

👉 Les infos sur les ateliers proposés par Tranquille Basile ou par les collègues du Réseau Couches Lavables

👉 Les infos pour louer un kit nouveau-né ou un kit d’essai